Comment accomplir la ‘Omra ?

faire la umra

La “Omra” (arabe : عمرة) est le nom qu’on donne au pèlerinage des musulmans à La Mecque, la ville sainte située en Arabie Saoudite. Omra signifie littéralement “visite” en arabe. Contrairement au Hajj, la Omra peut être effectuée à tout moment de l’année. Il fait souvent référence au « petit pèlerinage » ou « autre pèlerinage » de l’Islam, et le hajj étant le « grand pèlerinage ». Quand le Hajj est considéré comme pilier de l’islam et donc une obligation importante, la Omra ne l’est pas. Elle devient obligatoire s’il y a incapacité physique ou financière de faire le Hajj. C’est donc primordial de savoir comment accomplir la ‘Omra et réussir cette adoration.

 

 

Entrer dans l’état de sacralisation (ou ihram)

 

La ‘Omra contient 3 piliers que sont : l’état de sacralisation (ihram), le Sa’y (les aller-retours entre Safa et Marwa) et le tawaf (7 tours autour de la Kaaba). L’état d’Ihram est un état qui doit commencer lorsque le pélerin souhaitant accomplir une ‘omra à la frontière d’un des Miqat (en arabe : ميقات الحَرَم, « lieu déterminé de l’enceinte sacrée »). Cela désigne cinq lieux qui forment un cercle autour de La Mecque et à partir desquels les pèlerins en route pour le Hajj (pèlerinage) doivent porter l’ihram selon la tradition prophétique.

 

La préparation 

 

Les hommes doivent bien penser à se raser ainsi que de se tailler la barbe car cela devient interdit une fois que l’on est en état d’ihram (sauf maladie).

Effectuez tout d’abord un bain rituel (ghusl), ensuite parfumez vous (mais pas vos vêtements) et enfin enfilez le vêtement (que l’on appelle aussi familièrement l’ihram) qui est composé de deux habits que sont l’Izar et le Rida.

 

Que prononcer une fois arrivé au miqat ?

 

Une fois dépassée le miqat ou l’entrée dans le secteur sacré, il vous faut prononcer cette formule : لَبَيْك اللّهُمَّ بِعُمْرَة – Labbayk Allahuma bi ‘Omra.

Cette invocation signifie : “Je réponds à ton Appel, ô Allah, par une Omra”. Elle est obligatoire pour entrer dans l’état d’Ihram nécessaire à la réussite de votre ‘Omra.

Vous pouvez également ajouter cette doua, qui in shaa Allah, vous permettra d’obtenir la récompense de la ‘Omra si malheur devait vous atteindre pendant vos rites : اللهم مَحِلِّي حَيْثُ حَبَسْتَني – Allahuma mahilli haythu habastanii – Ô Allah, je sortirai de mon état de sacralisation, là où Tu m’auras arrêté. Cette doua nous provient d’un hadith du Prophète ﷺ rapporté par Al-Boukhari et Muslim.

 

Qu’est ce que la talbiyah ?

La Talbiyah est ce que l’on doit prononcer après être entrés en état d’ihram : لَبَّيْكَ اللَّهُمَّ لَبَّيْكَ، لَبَّيْكَ لاَ شَرِيكَ لَكَ لَبَّيْكَ، إِنَّ الْحَمْدَ، وَالنِّعْمَةَ، لَكَ وَالْمُلْكَ، لاَ شَرِيكَ لَكَ – Labbayka-Allahumma labbayk, labbayka lâ charîka laka labbayk, Innal hamda wan-ni’mata laka wal mulk, lâ charîka lak – Me voilà ô Allah. Me voilà. Tu n’as pas d’associé, me voilà. En vérité, la louange, la grâce et la royauté T’appartiennent. Tu n’as pas d’associé.

La Talbiyah est à récitée autant de fois que possible une fois entrés dans l’état de sacralisation et le dépassement d’un des Miqat. Vous pouvez la prononcer dans toutes les positions, en mouvement ou non que vous soyez en état de purification ou non. Les hommes doivent la prononcer à voix haute et les femmes à voix basse qu’elles soient en période de menstruations ou non. 

Le Messager d’Allah ﷺ a déclaré: “Il n’y a pas de musulman qui dit la Talbiyah, sans qu’à sa droite et à sa gauche, d’ici à là – les rochers, les arbres ou la boue disent la Talbiyah,  jusqu’à atteindre l’horizon de part et d’autre.” Ce qui signifie qu’il y aura des témoins pour vous témoignant de votre talbiyah le jour de la Résurrection. Prononcez la haut et fort!

Dans le cadre d’une ‘omra, lle est à répéter jusqu’à voir les premières constructions de la Mecque. 

Un pèlerin qui entre dans l’état d’Ihram est connu sous le nom de “muhrim”. En tant que muhrim, vous devez être conscient des interdictions liées à l’état de sacralisation.

Les interdits liés à l’état d’Ihram

Pour l’homme et la femme 

  • Se raser, couper les cheveux, les ongles ou la peau (sauf maladie)
  • Se parfumer (on se parfume avant plus après!). Pensez à acheter des produits sans odeur lorsque vous devez vous laver les mains ou le corps.
  • Demande en mariage, se marier, rapports charnels ou prémices à l’acte
  • Chasser le gibier ou y participer

Pour l’homme

  • Porter des vêtements qui prennent la forme du corps (chassures, t-shirt)
  • Se couvrir la tête avec ce qui la colle (casquette, turban)

Pour la femme

  • Porter des gants (sauf maladie)
  • Se couvrir le visage avec le niqab ou la burqa. C’est autorisé de porter un voile qui tombe devant le visage (khimar).

Un de ces manquements peut vous obliger à effectuer un sacrifice.

 

L’entrée à la mosquée sacrée

Il vous faut rentrer au sein du Masjid-al-Haram du pied droit et prononcer la doua suivante : 

اللّهُمَّ صَلّ عَلى مُحمَّد وَ سلِّم اللّهُمَّ افْتَح لي أُبْوابَ رَحمَتِك – Allahumma Salli ‘alaa muhammadin wa sallim. Allahumma ftahlii abwaaba rahmatik – Ô Allah, prie et salue sur Muhammad. Ô Allah, ouvre-moi les portes de ta miséricorde.

 

Lorsque vous percevez la Kaabah pour la première fois, essuyez vos larmes et dites :

اللّهُمَّ أَنْتَ السَّلامُ و مِنْكَ السَّلامُ فَحَيِّنا ربَّنا بِالسّلامِ – Allhumma anta-ssalamu wa minka-ssalamu. Fa hayyinaa rabbana bi-ssalaam. – Ô Allah, Tu es la Paix, de Toi vient la Paix, farde-nous, ô Seigneur, dans la Paix.

 

Le Tawaf autour de la Kaaba

La pierre noire doit se trouver à votre gauche

Les circumambulations autour de la Kaaba doit absolument commencer par la pierre noire se trouvant à votre gauche. En l’embrassant ou la touchant, vous débuterez votre tawaf.

Evidemment, la pierre noire est l’endroit le plus prisé et le plus peuplé de toute la mosquée, un faisceau lumineux vert se trouvant au dessus de votre tête vous indiquera l’emplacement de la pierre noire. La pierre noire à votre gauche, le faisceau vert à votre droite vous pouvez entamer votre tawaf (7 tours ou circumambulations) en disant : بِسْمِ الله. ٱللَّٰهُ أَكْبَرُ – bismiLlah. Allahu akbar – Au nom d’Allah. Allah est le Plus Grand, tout en saluant la pierre noire avec votre main droite.

A chaque tour, vous ferez la même chose en enlevant la basmala et en disant juste : ٱللَّٰهُ أَكْبَرُ – Allahu akbar – Allah est le Plus Grand.

Le fait d’embrasser, de toucher ou de saluer uniquement la pierre noire à chaque passage est une tradition prophétique. Vous n’avez pas besoin de ralentir la cadence et/ou de faire des doua supplémentaires ce qui créé en général des bouchons à cet endroit et des risques d’étouffement. Pensez aux gens les plus démunis ou faibles et hâtez-vous de faire la sunna et de continuer votre tawaf.

 

Les trois premiers tours

 

Les hommes doivent découvrir leur épaule droite lors de toute la durée du tawaf. Aussi, ils doivent presser le pas (pas rapides et rapprochés) pendant les premiers 3 tours seulement. La femme, quant à elle, garde une allure normale.

 

Le coin yéménite

 

La Kaaba dispose de 4 coins : la pierre noire, l’angle irakien, l’angle syrien et l’angle yéménite. Ce dernier se situe juste avant la pierre noire lorsque vous effectuez votre tawaf dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre (pour rappel : pierre noire à gauche et on marche autour de la Kaaba pour le tawaf!). 

Lorsque vous dépassez le coin yéménite, il est de le toucher sans l’embrasser et de prononcer une partie du verset 201 de la sourate baqara (La vache, sourate 2) : رَبَّنَا آتِنَا فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً وَفِي الآخِرَةِ حَسَنَةً وَقِنَا عَذَابَ النَّارِ – Rabbanā ‘Ātinā Fī Ad-Dunyā Ĥasanatan Wa Fī Al-‘Ākhirati Ĥasanatan Wa Qinā `Adhāba An-Nāri – Seigneur! Accorde nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu!

Si vous ne pouvez pas vous y approcher, alors récitez juste l’invocation sans le saluer.

 

Que réciter pendant le tawaf ?

 

Vous pouvez réciter ce que vous connaissez du Quran. Profitez-en également pour invoquer Allah en faveur de vous, vos proches, vos frères et soeurs en religion. Pensez également à HolyGo lors de vos doua !

Soyez honorés de faire partie de ceux qu’Allah a invité au sein de sa Mosquée Sacrée. Soyez heureux de marcher là où de nombreux Prophètes et Messagers ont marché. Profitez de ce moment unique pour remercier et louer votre Seigneur, le Créateur des Univers. 

Par contre, vous n’êtes pas seuls. Pensez à ne pas déranger vos frères et soeurs en Allah en invoquant trop fortement. 

A la fin du 7ème tour, pas d’Allahu akbar mais on se dirige directement vers la station d’Ibrahim

 

Prier deux rakat derrière la station d’Ibrahim

 

Après avoir fini vos 7 tours, vous pouvez cacher votre épaule à nouveau et vous diriger vers la station d’Ibrahim et vous mettre derrière si possible. Récitez-y cette partie du verset 125 de Baqara et vous y rendant : وَأَمْناً وَاتَّخِذُواْ مِن مَّقَامِ إِبْرَاهِيمَ مُصَلًّى – Wa Attakhidhū Min Maqāmi ‘Ibrāhīma Muşalláan – Utilisez donc pour lieu de prière, ce lieu où Abraham se tint debout.

Accomplissez-y 2 unités de prières. Lors de la première récitez la sourate al Kafiroun et pour la deuxième rak’a la sourate al Ikhlass.

 

Boire de l’eau du Zamzam

 

Après la prière derrière Maqam Ibrahim, allez vous ressourcer en eau de Zamzam que vous retrouverez partout dans la mosquée sacrée. Buvez-en jusqu’à satiété et mettez-en sur la tête.

On retourne aux alentours de la pierre noire et on la salue en disant “Allahu akbar” ou on l’embrasse si on peut. 

 

Sa’y : marcher entre Safa et Marwa

En gravissant Al-Safa

Lorsque vous marchez en direction de Safa, pensez à réciter le verset 158 de la sourate Baqara : إِنَّ الصَّفَا وَالْمَرْوَةَ مِن شَعَآئِرِ اللّهِ فَمَنْ حَجَّ الْبَيْتَ أَوِ اعْتَمَرَ فَلاَ جُنَاحَ عَلَيْهِ أَن يَطَّوَّفَ بِهِمَا وَمَن تَطَوَّعَ خَيْرًا فَإِنَّ اللّهَ شَاكِرٌ عَلِيمٌ – Inna Aş-Şafā Wa Al-Marwata Min Sha`ā’iri Allāhi Faman Ĥajja Al-Bayta ‘Aw A`tamara Falā Junāĥa `Alayhi ‘An Yaţţawwafa Bihimā Wa Man Taţawwa`a Khayrāan Fa’inna Allāha Shākirun `Alīmun – As-Safâ et Al-Marwah sont vraiment parmi les lieux sacrés d’Allah. Donc, quiconque fait pèlerinage à la Maison ou fait l’Umra ne commet pas de péché en faisant le va-et-vient entre ces deux monts. Et quiconque fait de son propre gré une bonne œuvre, alors Allah est Reconnaissant, Omniscient.

Vous le faites une fois uniquement.

Sur le monticule d’As-Safa

Se retourner en direction de la Kaaba, et prononcez au maximum 3 fois cette doua : لَا إلَهَ إلَّا اللهُ وَحْدَهُ لَا شَرِيْكَ لَهُ، لَهُ المُلْكُ وَ لَهُ الحَمْدُ وَ هُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيْرٌا إلَهَ إلَّا اللهٌ وَ حْدَهُأنْجَزَ وَعْدَهُ، وَ نَصَرَ عَبْدَهُوَ هَزَمَ الأَحْزَابَ وَحْدَهُ – Il n’y a de divinité qu’Allah, Allah est le plus grand. Il n’y a d’autre divinité qu’Allah Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose. Allah a tenu Sa promesse, a secouru Son serviteur et a mis en déroute à Lui Seul les coalisés – Lâ ilâha illâ l-lâhou, Allâhou akbar, Lâ ilâha illâ l-lâhou, wahdahou lâ sharîka lahou, lahou-l-moulkou wa lahou-l-hamdou, wa houwa ‘alâ koulli shay in qadîroun. Lâ ilâha illâ l-lâhou wahdahou. Anjaza wa’dahou, wa nasara ‘abdahou, wa hamaza-l-ahzâba wahdahou.

Continuer les invocations en levant les mains et en restant en face de la Kaaba.

En direction de Marwah

Pendant que vous marchez vers l’autre mont, faites des invocations tout en louant Allah. L’homme doit courir lorsqu’il passe sous la lumière verte tandis que la femme marche normalement. 

Sur le monticule d’Al-Marwah

On récite ce que l’on a dit à Safaa, ensuite on redescend et on se redirige vers Safaa en invoquant et en pressant le pas (pour les hommes) lors des repères verts. 

On refait ces trajets et ces doua jusqu’à ce qu’on ait effectué 7 fois la distance entre les deux monts. Cela ne signifie pas que l’on effectue 7 aller-retours entre les deux monts.

Le parcours entre Safaa et Marwah compte pour 1 trajet. Il vous faut faire 7 trajets.

  1. Premier trajet : Safa -> Marwah
  2. Deuxième trajet : Marwah -> Safa
  3. Troisième trajet :  Safa -> Marwah
  4. Quatrième trajet : Marwah -> Safa
  5. Cinquième trajet : Safa -> Marwah
  6. Sixième trajet : Marwah -> Safa
  7. Septième trajet : Safa -> Marwah

Vous comprenez donc que vous terminez As-Sa’y, vos 7 trajets sur le mont d’Al Marwah.

 

Sortie de l’état de sacralisation (al-ihram)

 

Après les trajets effectués, l’homme se rase ou se coupe les cheveux. La femme, elle, rassemble ses cheveux et coupe les extrémités à hauteur de la longueur d’une de ses phalanges.

C’est de cette façon, que le pélerin sort de son état d’ihram et peut faire ce qu’ils n’avaient pas le droit de faire en entrant dans cet état.

Le Messager d’Allah ﷺ a interdit Al-Qaza (laissant une touffe de cheveux ici et là après s’être rasé la tête.)
[Rapporté dans Sahih al-Bukhari]

Pour l’homme, ce n’est pas permis de se couper une partie et d’en laisser une autre. Il faut couper sur toute la tête à la même longueur. Le rasage est préféré à la coupe seule